L’aménagement de l’échangeur de Kergostiou

Dans le cadre de la desserte de la ville depuis la RN165, la Ville de Quimperlé souhaite compléter le demi-échangeur de Kergostiou, actuellement limité aux mouvements en direction de Lorient (vers l’est). Pensé dans sa globalité le projet intègre également la requalification de cette entrée de ville et la prise en compte des différentes mobilités.

Le projet prévoit :

  1. La requalification de l’entrée de ville;
  2. La création d’une aire de covoiturage ;
  3. La création d’un giratoire au niveau de l’entrée de ville (rue Samuel Billette) ;
  4. La création d’une nouvelle bretelle d’insertion sur la RN165 en direction de Quimper (vers l’ouest) depuis la rue Samuel Billette ;
  5. La création d’une nouvelle bretelle de sortie depuis la RN165 en provenance de Quimper (depuis l’ouest), raccordée sur le giratoire entre les rues Samuel Billette et de Croaz Chuz (rond-point Budapest) ;
  6. La rectification du tracé de la bretelle existante d’insertion sur la RN165 en direction de Lorient (depuis l’est).

La Ville est maître d’ouvrage des travaux

La Ville de Quimperlé assurera la maîtrise d’ouvrage de l’ensemble des travaux, y compris ceux relatifs aux bretelles de l’échangeur qui relèvent du réseau routier national. Par le biais d’une convention entre la Ville et l’État (Direction interdépartementale des routes de l’ouest – DIR Ouest), ce dernier autorise la Ville à réaliser des travaux sur son domaine public.

La création d’un échangeur « complet »

Aujourd’hui le demi-échangeur de Kergostiou permet aux automobilistes de rejoindre Quimperlé depuis la RN165 en venant de Lorient mais pas en venant de Quimper. De même, il leur permet de prendre la RN165 en direction de Lorient mais pas de Quimper. Le nouvel échangeur permettra de corriger cela.

Les camions emprunteront ainsi davantage cet échangeur pour accéder plus facilement à ces usines et fréquenteront moins le réseau secondaire utilisé actuellement depuis l’échangeur de Kervidanou. Une part des usagers automobilistes privilégieront également cette entrée de ville, réduisant le trafic sur les autres voies du réseau communal.

Plan de financement prévisionnel à la création de l’échangeur (HT)

Ville de Quimperlé 222 300 €
Quimperlé Communauté 222 300 €
Conseil Départemental 222 300 €
Région Bretagne 222 300 €
Entreprise Bigard 222 300 €
TOTAL 1 111 500 €

 

La requalification et l’aménagement d’entrée de ville

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) Finistère a mené en 2019 une étude sur l’aménagement de la Zone de Kergostiou. Le diagnostic de la situation actuelle fait apparaître plusieurs aspects négatifs, parmi lesquels :

  • Une emprise importante des aménagements routiers,
  • Des espaces ne comportant parfois aucun aménagement piéton, avec des ruptures de continuité,
  • Des espaces ne comportant aucun aménagement cyclable (voies partagées avec véhicules lourds),
  • Un covoiturage sauvage sur une voie d’accès au hangar,
  • Un revêtement imperméable des voies.

À cela s’ajoute l’état préoccupant de la chaussée rue Samuel Billette, qu’il convient de reprendre.

Le projet vise donc aussi à requalifier l’entrée de ville, en particulier la rue Samuel Billette, tout en l’intégrant au schéma vélo intercommunal avec le renforcement de la liaison Quimperlé-Clohars. Afin de répondre aux enjeux de transition écologique en matière de déplacements, une aire de covoiturage est également intégrée au projet à proximité directe du nouveau giratoire, en entrée de ville.

L’aménagement d’entrée de ville et la requalification de la rue Samuel Billette

Un aménagement pour tous les usagers est prévu. Le projet prévoit des voies séparées pour chaque type d’usagers : véhicules motorisés d’un côté de la noue, vélos et piétons de l’autre (avec une séparation entre la piste cyclable et le trottoir également). Les piétons et cyclistes seront ainsi regroupés afin de les mettre à distance de l’axe routier très passant. Les sorties d’usine des camions seront également mieux gérées.

Cette nouvelle liaison cyclable, ainsi que l’aménagement de cette entrée de ville avaient été inscrits dans le Plan Local de Déplacements de 2019.

Au niveau du rond-point Lucien Bigard, la continuité des cheminements sera marquée. Les traversées de route pour les piétons et pour les cyclistes pourront se distinguer de la chaussée par un traitement particulier (couleur ou matériau différent).

Des plantations seront réalisées là où cela est possible, lorsque l’espace de circulation douce le permet. Le nouveau rond-point s’insèrera en entrée de ville, à proximité de la nouvelle aire de covoiturage. Il permettra aux véhicules (venant notamment de la RN165) d’accéder plus facilement aux usines du secteur en évitant de surcharger des voies secondaires.

L’aménagement redonnera de la qualité à la traversée de la zone de Kergostiou.

Plan de financement prévisionnel de l’entrée de ville (HT)

Ville de Quimperlé 338 783 €
État (DETR) 60 000 €
Quimperlé Communauté
(fond de concours Schéma cyclable intercommunal)
50 225 €
TOTAL 449 008 €

Dans le cadre de son futur schéma directeur vélo, qui intégrera la requalification de la rue Samuel Billette, la Ville sollicitera également un soutien financier de la Région Bretagne via l’appel à projets régional « fonds mobilités actives – aménagements cyclables ».

La création d’une nouvelle aire de covoiturage

Situé à proximité de la RN 165 et à l’entrée de la ville de Quimperlé, l’aire de covoiturage, d’une capacité prévisionnelle d’une cinquantaine de places, contribuera à la réduction de l’usage de la voiture. Les places et les voies d’accès pourront être aménagées avec des matériaux simples et poreux (stabilisés, terre-pierre, pavés enherbés…) pour réduire l’imperméabilité du sol.

L’accompagnement des pratiques de covoiturage et d’intermodalité est un des objectifs fixés par le Plan Local de Déplacements adopté à l’été 2019.

Plan de financement prévisionnel de l’aire de covoiturage (HT)

Ville de Quimperlé 181 200 €
Etat-DETR 60 000 €
Conseil Départemental 50 000 €
TOTAL 291 200 €

Calendrier prévisionnel

  • Approbation du projet, du plan de financement prévisionnel et la convention de délégation de maitrise d’ouvrage avec l’État lors de la séance du Conseil municipal de Quimperlé du 26 janvier 2022
  • Début des opérations envisagé fin 2023 – début 2024
    Durée totale de l’opération (travaux + études) estimée à 21 mois (33 mois si une étude environnementale est nécessaire)

Partenaires de l’opération

  • Ville de Quimperlé
  • Etat
  • Région Bretagne
  • Département du Finistère
  • Quimperlé Communauté
  • Entreprise Bigard
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×