Propreté urbaine

S’il paraît que cela porte chance, rien n’ est plus désagréable que de mettre les pieds dans une crotte de chien ou dans un chewing-gum ! Même si on se dit que « jeter un mégot, ce n’est pas grave», mis bout à bout, les négligences de chacun participent à salir notre ville. Aussi, chacun d’entre nous doit adopter les bonnes habitudes pour maintenir la propreté de l’espace public et rendre notre cadre de vie plus agréable !

Je ramasse les crottes de mon chien

Avoir un animal, c’est être responsable. En plus des désagréments visuels et olfactifs, les crottes de chien non ramassées ont des conséquences sur l’environnement. Les déjections canines restées dans la rue peuvent finir dans la mer via le réseau d’eaux pluviales.
Les déjections canines de votre animal doivent être systématiquement ramassées. Des distributeurs de pinces à crotte sont présents dans de nombreux endroits de la ville si vous avez par mégarde oubliez de prendre le nécessaire avec vous.

Toute personne dont l’animal défèque sur la voie publique et ne ramasse pas peut être sanctionné par une contravention de 68 €.

J’entretiens

Il incombe à chaque habitant d’entretenir les trottoirs situés devant son domicile. Si la neige et le verglas sont ponctuels, les herbes indésirables grandissent toute l’année ! La fréquence de l’entretien revient à l’appréciation de chacun. Certaines plantes participent à la biodiversité et méritent d’être préservées. Dans ce cas, prévenez les agents des services techniques pour qu’ils ne considèrent pas votre portion de trottoirs comme non entretenue. Les évacuations d’eau doivent, elles, être constamment dégagées pour veiller au bon écoulement des eaux. À vos binettes !

Pour rappel, les travaux de jardinage et de bricolage doivent être réalisés à des heures respectueuses du repos des voisins. Les horaires prévus pour réaliser ces tâches sont fixés par arrêté préfectoral. Ils sont autorisés de 8h30 à 19h30 du lundi au vendredi, de 9h à 19h les samedis et de 10h à 12h les dimanches et jours fériés. Attentifs ensemble au quotidien, la qualité de vie de tous sera améliorée !

Je ne jette plus

La rue est un espace public, un espace partagé. Chacun est alors tenu de le maintenir propre.

Si les agents municipaux peuvent parfois entendre des phrases comme « Vous êtes payés pour nettoyer ! », jeter son emballage de sandwich dans une poubelle et non dans la rue relève juste du bon sens en société !

De nombreuses corbeilles sont installées à Quimperlé, utilisez-les !

La Ville met également en place des poubelles près de chaque aire de piquenique pour que chacun puisse y déposer emballages ou cannettes après le casse-croûte. De même pour les chewing-gums, même si les Français adorent les mastiquer, il faut 5 années pour que la gomme se détache du bitume. Alors, pour éviter que les taches sombres fleurissent la chaussée, pensez à l’envelopper dans un papier et déposez le tout dans une corbeille.
Plus qu’une pollution visuelle, les mégots jetés sur la chaussée risquent de finir leur course dans les égouts participant alors à la pollution des rivières. Pensez à les déposer dans les corbeilles après les avoir bien éteints ou munissez-vous d’un cendrier de poche qui se glisse facilement dans le sac ou dans la poche.

Jetez un mégot ou emballage sur la voie publique peut être sanctionné d’une demande de 68 €

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×