Le risque inondation

Les inondations font partie de l’histoire de Quimperlé. Une quarantaine de crues sont mentionnées dans les archives depuis la seconde moitié du 17e siècle. La situation géographique et l’importance du bassin versant de Quimperlé explique en grande partie sa vulnérabilité.

Sur la commune de Quimperlé, les inondations peuvent être dues à une augmentation du débit d’un cours d’eau provoquée par des pluies importantes et durables sur l’Isole et/ou l’Ellé, conjuguée éventuellement à une marée importante (cas de Laïta), avec ou sans tempête associée.

Elles se manifestent par des débordements de l’Isole, l’Ellé ou de la Laïta avec des enjeux particuliers quai Brizeux, quai Surcouf et d’une manière générale pour l’ensemble du quartier historique de la basse ville. La haute-ville peut également être touchée avec la présence du Dourdu qui peut également sortir de son lit en cas de précipitations importantes.

Des couleurs pour mesurer le niveau de risque

Pour informer tous les publics intéressés, particuliers ou professionnels, sous une forme simple et claire, un code couleur a été mis en place avec 4 couleurs (vert, jaune, orange ou rouge) selon le niveau de vigilance adapté pour faire face au danger susceptible de se produire dans les 24 heures à venir.

Niveau 1 : vert Vert : Pas de vigilance particulière requise

Niveau 2 : jaune Jaune : Risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées. Les premiers débordements peuvent être constatés

Conséquences possibles : Tenez-vous informé de la situation. Les premiers débordements peuvent être constatés. Certains cours d’eau peuvent connaître une montée rapide des eaux.

Conseils de comportement : Soyez vigilant si vous vous situez à proximité d’un cours d’eau ou d’une zone habituellement inondable. Conformez-vous à la signalisation routière.

Niveau 3 : orange Orange : Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Conséquences possibles : Des inondations importantes sont possibles. Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l’ensemble du réseau et des perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires. Des coupures d’électricité peuvent se produire. Les digues peuvent être fragilisées ou submergées.

Conseils de comportement : Mettez-vous à l’abri. Limitez tout déplacement sauf si absolument nécessaire et conformez-vous à la signalisation routière. Tenez-vous informé de l’évolution de la situation (radio, etc…). Veillez à la protection des biens susceptibles d’être inondés ou emportés (mobiliers, produits toxiques, appareil électriques, etc…).

Niveau 4 : rouge Rouge : Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens

Conséquences possibles : Des inondations très importantes sont possibles y compris dans les zones rarement inondées. Les conditions de circulation peuvent être rendues extrêmement difficiles sur l’ensemble du réseau routier ou ferroviaire. Des coupures d’électricité plus ou moins longues peuvent se produire. Des phénomènes de rupture ou de débordement de digues peuvent se produire.

Conseils de comportement : Mettez-vous à l’abri et suivez strictement les consignes de sécurité des pouvoirs publics. Evitez tout déplacement. Tenez-vous informé de l’évolution de la situation (radio, etc…). Veillez à la protection des biens susceptibles d’être inondés ou emportés (mobiliers, produits toxiques, appareil électriques, etc…). Coupez les réseaux si nécessaire (électricité, gaz, eau).

La lutte contre les inondations

Depuis les évènements de 2000/2001 des travaux importants ont été engagés à Quimperlé afin de lutter contre les inondations, réduire la vulnérabilité de la ville et améliorer la prévention :

  • Recensement des zones exposées,
  • Mise en place du Plan de Prévention des Risques Inondations (PPRI),
  • Plusieurs travaux (curage de l’Isole, installation d’un clapet mobile, suppression de plusieurs passerelles, réalisation d’un bypass au pont Lovignon, aménagement du pont Moulin de la ville, quai Surcouf, mise en place de barrières anti-inondations, etc.),
  • Reconfiguration des ponts et passerelles (Pont Lovignon, Pont Salé, Pont Joseph Le ROCH),
  • Collaboration avec le Plan d’Action Prévention des Inondations (PAPI),
  • Mise en place d’un Poste de Commandement Communal (PCC) pour améliorer la gestion en situation de crise,
  • Nouvelle approche technologique et organisationnelle (ex : logiciel d’alerte à la population, révision du PCS et du DICRIM).

Le PAPI

Mis en place par le SMEIL (Syndicat Mixte Ellé Isole Laïta) et financé par l’État, le Conseil départemental du Finistère, le SMEIL et la Ville de Quimperlé, le Programme d’Action de Prévention des Inondations vise à rechercher des solutions adaptées pour limiter les dégâts des crues. Après une expertise réalisée sur deux ans 40 actions ont été programmées d’ici 2022. Le coût du programme est d’environ 830 000 €.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×