Une résidence inclusive rue Leuriou

Cette structure inédite en Bretagne devrait voir le jour à l’été 2023 sur l’îlot Leuriou. Un projet solidaire et convivial qui répond aux défis d’aujourd’hui et de demain.
La Ville de Quimperlé et son CCAS, Quimperlé Communauté, Finistère Habitat, l’Apajh 29 et Les PEP 29 se sont associés autour d’un projet d’habitat : la construction d’une résidence intergénérationnelle en plein cœur de ville. Ce projet développé au cœur de la haute-ville sur une friche urbaine, prévoit d’accueillir des séniors, des jeunes travailleurs et des personnes en situation de handicap. Pour poursuivre cet objectif, il est prévu la construction de 24 logements et d’une salle associative répartis dans 3 bâtiments :

  • 18 logements T1 et T1 bis
  • 3 logements T2
  • 3 logements T3

Sur les 24 logements, 6 seraient à destination de personnes en situation de handicap, 6 pour des jeunes travailleurs, 6 pour des personnes âgées. Les 6 autres seront attribués selon le processus d’attribution classique.

Ces appartements seront autonomes mais reliés, pour permettre à des personnes de générations différentes d’occuper un logement à loyer modéré, dans un cadre qui préserve leur intimité tout en incitant à l’entraide et la convivialité entre les résidents.

Il s’agit d’une nouvelle alternative d’habitat innovante qui verra le jour en réponse au défi sociétal du vieillissement de la population, de l’inclusion des personnes en situation de handicap et d’intégration des jeunes dans la cité.

La recherche de convivialité sera le moteur du « vivre-ensemble», pierre angulaire de l’identité de la résidence. Il respectera des valeurs humaines telles que le lien social, la solidarité, l’entraide, la participation et la citoyenneté, l’accessibilité socio-économique et l’accompagnement.

L’opération consiste en l’aménagement d’un ilot entre la rue de le Mellac et la rue Leuriou : 24 logements et une salle associative y seront répartis dans 3 bâtiments. L’ilot comportera par ailleurs un espace paysager commun aux résidents, au sein duquel un jardin partagé associatif est envisagé.

Le projet social

La résidence est pensée comme un habitat collectif mixte favorisant l’insertion sociale des habitant·e·s et le vivre-ensemble. Un projet social sera mis en œuvre avec l’objectif de garantir les conditions de ce vivre-ensemble. Il s’appuiera sur un projet personnalisé pour chaque résident·e, la mise en place d’un Conseil de vie sociale, l’intégration d’un accompagnement social ou médico-social des publics et l’animation et la programmation d’événements au sein de la salle associative.

Cette résidence sociale s’articule autour de l’inclusion sociale, l’autonomie des résidents en ayant le libre choix du lieu de vie et autour de l’accompagnement de la vie sociale. La recherche de la convivialité sera le moteur du vivre-ensemble, pierre angulaire de l’identité de la résidence avec sa salle associative.

Marie-Madeleine Bergot, adjointe aux solidarités et aux personnes âgées

 

C’est un projet de mixité sociale et générationnelle mais c’est aussi une opération de rénovation urbaine dans un quartier en pleine évolution qui accueillera prochainement un nouveau conservatoire de musique et de danse. Le renouvellement des espaces publics environnant vont profiter à l’ensemble de ce secteur de la haute-ville.

Michel Forget, adjoint au maire à la politique de la ville (urbanisme, habitat, mobilité) et à l’environnement

Les grandes étapes du projet :

  • Dépôt du permis de construire mars 2021
  • Protocole avec Finistère Habitat et convention de co-maîtrise d’ouvrage soumise au Conseil municipal du 17 février 2021
  • Appel d’offres lancé en juillet 2021
  • Déconstruction du bâtiment existant début 2022
  • Construction du bâtiment : début 2022-été 2023

Les dispositifs, programmes et partenaires mobilisés, et le budget du projet

  • Projet mené par Quimperlé Communauté, Finistère Habitat, l’Apajh 29 et Les PEP 29 et soutenu par l’Etat et le Conseil départemental.
  • Ces travaux ont été soutenus dans le cadre de l’Appel à candidatures régional « Dynamisme des centres-villes et des bourgs » initié par l’État, la Région Bretagne, l’Établissement Public Foncier régional et la Banque des territoires.

Les délibérations liées au projet

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×